Les Services de Santé au Travail réunis en association régionale « AR2ST » vous proposent, au travers de cette page web, un décryptage des impacts concrets de la réforme de la médecine du travail pour les entreprises, dont l'entrée en application a eu lieu le 1er juillet 2012.

1

Le Service de Santé au Travail, conseiller opérationnel de l'entreprise

La collaboration avec votre médecin du travail est renforcée : d'une part, vous pouvez le solliciter pour toute question relevant des risques professionnels, et bénéficier de ses préconisations.
D'autre part, il est tenu désormais de vous formuler des préconisations écrites visant à préserver la santé de votre personnel s'il constate un risque lors d'une visite en milieu de travail.
Chaque action en entreprise sera l'occasion pour votre personnel d'être informé sur les risques professionnels, et sensibilisé sur les moyens de prévention à mettre en oeuvre.

En savoir plus
2

Des intervenants techniques sur le terrain

Votre Service de Santé au Travail met à votre disposition des spécialistes de la prévention des risques professionnels (ergonomes, psychologues, toxicologues, assistants santé-sécurité etc…).
Ces experts techniques, animés et coordonnés par les médecins du travail, constituent un appui précieux pour vous conseiller :

  • dans l'évaluation des risques sur les postes de travail (TMS, stress, risque chimique, risque routier…),
  • et dégager des actions de prévention pour lutter contre la pénibilité.
En savoir plus
3

Rationalisation des visites médicales pour les salariés

Le suivi individuel est recentré sur les salariés exposés à des risques particuliers. La périodicité des visites médicales est portée à 24 mois, avec un allongement possible grâce aux entretiens de « suivi infirmier » et aux actions de prévention annuelles.

En savoir plus

Les Services de Santé au Travail de Midi-PyrénéeS

A la quête de la fiche d'aptitude…

La visite médicale, permettant d'attester de l'aptitude du salarié, n'a jamais dégagé les employeurs de leur responsabilité en matière de santé au travail.
La loi n°2011-867 du 20 juillet 2011, entrée en application au 1er juillet 2012, renforce le rôle de conseiller des Services de Santé au Travail en matière de prévention des risques professionnels.

La cotisation versée à votre Service de
Santé au Travail inclut les examens
médicaux et toutes ces nouvelles
prestations sur le lieu de travail.

La nouvelle organisation de la Santé au Travail s'appuie sur une gouvernance paritaire qui
renforce le dialogue social. Chaque Service de Santé au Travail définit ses priorités et construit un
« Projet de Service » selon les besoins des entreprises de son territoire, qui fait l'objet d'une contractualisation avec la CARSAT et la DIRECCTE de son département.